Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

GLORY DAYS

JOURS DE GLOIRE



I had a friend was a big baseball player back in high school
He could throw that speedball by you make you look like a fool boy
Saw him the other night at this roadside bar
I was walking in, he was walking out
We went back inside, sat down, had a few drinks
But all he kept talking about was

Glory days, well they'll pass you by
Glory days, in the wink of a young girl's eye
Glory days, glory days


Well, there's a girl that lives up the block
Back in school she could turn all the boy's heads
Sometimes on a Friday I'll stop by and have a few drinks
After she put her kids to bed
Her and her husband Bobby, well, they split up
I guess it's two years gone by now
We just sit around talking about the old times
She says when she feels like crying she starts laughing thinking about

Glory days, yeah they'll pass you by
Glory days, in the wink of a young girl's eye
Glory days, glory days


Think I'm going down to the well tonight
And I'm going to drink till I get my fill
And I hope when I get old I don't sit around thinking about it
But I probably will
Yeah, just sitting back trying to recapture a little of the glory of
Well, but time slips away and leaves you with nothing mister but boring stories of

Glory days, well they'll pass you by
Glory days, in the wink of a young girl's eyes
Glory days, glory days
...

****


J'avais un ami qui était un grand joueur de baseball au lycée
Il pouvait te lancer cette balle si vite que tu passais pour un idiot
Je l'ai vu l'autre soir dans ce bar en bordure de route
J'entrais, il sortait
On est retournés à l'intérieur, on s'est assis, on a pris quelques verres
Mais il ne parlait que d'une chose

Les jours de gloire, ils défileront devant toi
Les jours de gloire, dans le clin d'œil d'une jeune fille
Les jours de gloire, les jours de gloire

Il y a une fille qui habite au bout de la rue
À l'école, elle faisait tourner la tête de tous les garçons
Quelquefois le vendredi, je passe chez elle et on boit quelques verres
Après qu'elle a mis ses enfants au lit
Elle et son mari Bobby, ils se sont séparés
Il me semble qu'il y a deux ans maintenant
On reste juste assis là à parler du passé
Elle dit que quand elle a envie de pleurer elle se met à rire en se remémorant

Les jours de gloire, ils défileront devant toi
Les jours de gloire, dans le clin d'œil d'une jeune fille
Les jours de gloire, les jours de gloire


Ce soir, je pense que je vais aller dans un bar
Et que je vais boire jusqu'à en être saoul
Et j'espère que quand je serai vieux, je ne resterai pas assis à penser à tout ça
Mais c'est probablement ce que je ferai
Oui, juste assis là à essayer de retrouver un peu de cette gloire
Mais le temps passe et ne vous laisse rien, monsieur, sauf des histoires ennuyeuses sur

Les jours de gloires, ils défileront devant toi
Les jours de gloire, dans le clin d'œil d'une jeune fille
Les jours de gloire, les jours de gloire
...

****

NOTES

La version studio de Glory Days a été enregistrée le 5 mai 1982 au studio Power Station, à New York City.

****

GLORY DAYS
"Dans Glory Days, on a l'impression que je parle à quelqu'un. C'est ce que je voulais faire. Je voulais donner l'impression que vous rencontrez quelqu'un et que vous faites un petit bout de chemin en vous mettant à leur place, pour voir à quoi ressemble leur vie. Et puis quelle en est, pour vous, la signification ? C'est plus ou moins la direction que prend mon écriture et, en général, c'est la chose que je trouve, tout simplement, la plus gratifiante. Simplement raconter ce que quelqu'un avait à dire sans un faire un truc trop sérieux" (Born In The U.S.A. 33 1/3)

****

GLORY DAYS
"Le premier couplet s'est vraiment passé, le second couplet s'est quasiment passé, et le troisième couplet, évidemment, se passe maintenant" (Greatest Hits)

****

GLORY DAYS


Lu 1442 fois