Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

HIGHWAY PATROLMAN

POLICIER DE LA ROUTE



My name is Joe Roberts, I work for the state
I'm a sergeant out of Perrineville, barracks number 8
I always done an honest job, as honest as I could
I got a brother named Franky and Franky ain't no good

Now ever since we was young kids, it's been the same come down
I get a call on the short wave, Franky's in trouble downtown
Well if it was any other man I'd put him straight away
But when it's your brother sometimes you look the other way

Me and Franky laughin' and drinkin', nothin' feels better than blood on blood
Takin' turns dancin' with Maria as the band played "Night Of The Johnstown Flood"
I catch him when he's strayin' like any brother would
Man turns his back on his family, well he just ain't no good


Well Franky went in the Army back in 1965
I got a farm deferment, settled down, took Maria for my wife
But them wheat prices kept on droppin' till it was like we were gettin' robbed
Franky came home en '68 and me I took this job

We're laughin' and drinkin', nothin' feels better than blood on blood
Takin' turns dancin' with Maria as the band played "Night Of The Johnstown Flood"
I catch him when he's strayin', teach him how to walk that line
Man turns his back on his family, he ain't no friend of mine


Well the night was like any other, I got a call 'bout quarter to nine
There was trouble in a roadhouse out on the Michigan line
There was a kid lyin' on the floor lookin' bad, bleedin' hard from his head
There was a girl cryin' at a table and it was Frank, they said

Well I went out and I jumped in my car and I hit the lights
Well I musta done a hundred and ten through Michigan county that night
It was out at the crossroads, down 'round Willow bank
Seen a Buick with Ohio plates, behind the wheel was Frank
Well I chased him through them county roads till a sign said Canadian border five miles from here
I pulled over the side of the highway and watched his taillights disappear

Me and Franky laugin' and drinkin', nothin' feels better than blood on blood
Takin' turns dancin' with Maria as the band played "Night Of The Johnstown Flood"
I catch him when he's strayin' like any brother would
Man turns his back on his family, he just ain't no good

****


Je m'appelle Joe Roberts, je travaille pour l'État
Je suis sergent sorti de Perrineville, caserne numéro 8 (1)
J'ai toujours fait un boulot honnête, aussi honnête que possible
J'ai un frère qui s'appelle Franky et Franky, c'est pas quelqu'un de bien

Depuis qu'on est gosses, c'est toujours la même histoire
Je reçois un appel à la radio, Franky a des ennuis en ville
Si c'était n'importe qui d'autre, je le coffrerais immédiatement
Mais quand c'est ton frère, parfois tu regardes ailleurs

Moi et Franky, on riait et buvait, rien ne vaut les liens du sang
À tour de rôle, on dansait avec Maria pendant que le groupe jouait "Night Of The Johnstown Flood" (2)
Je le rattrape quand il s'écarte du droit chemin, comme tout frère le ferait
L'homme qui tourne le dos à sa famille, c'est vraiment pas quelqu'un de bien


Franky a rejoint l'Armée en 1965
J'ai été exempté grâce à la ferme, je me suis installé, j'ai pris Maria pour femme
Mais ces prix du blé n'arrêtaient pas de chuter jusqu'au moment où on a eu l'impression de se faire voler
Franky est rentré à la maison en '68 et moi j'ai pris ce boulot

On riait et buvait, rien ne vaut les liens du sang
À tour de rôle, on dansait avec Maria pendant que le groupe jouait "Night Of The Johnstown Flood"
Je le rattrape quand il s'écarte du droit chemin, lui apprends à marcher du bon côté
L'homme qui tourne le dos à sa famille, c'est vraiment pas un de mes amis


C'était un soir comme un autre, j'ai reçu un appel vers neuf heures moins le quart
Il y avait des embrouilles dans un bar en bordure de route, de l'autre côté de la frontière du Michigan
Il y avait un gosse allongé au sol, mal en point, qui saignait abondamment de la tête
Il y avait une fille qui pleurait à une table et ils ont dit que c'était Franky

Je suis sorti et j'ai sauté dans ma voiture et j'ai allumé les feux
J'ai bien dû rouler à 160 pour traverser le Michigan ce soir-là
C'était au carrefour, près de Willow Bank
J'ai vu une Buick immatriculée dans l'Ohio, au volant c'était Frank
Je l'ai pris en chasse le long de ces routes du comté jusqu'au panneau "frontière canadienne à 5 miles"
Je me suis arrêté sur le bas-côté et j'ai regardé ses feux arrières disparaître

Moi et Franky, on riait et buvait, rien ne vaut les liens du sang
À tour de rôle, on dansait avec Maria pendant que le groupe jouait "Night Of The Johnstown Flood"
Je le rattrape quand il s'écarte du droit chemin comme tout frère le ferait
L'homme qui tourne le dos à sa famille, c'est vraiment pas quelqu'un de bien

****

NOTES

(1) Perrineville est une petite localité, située juste à côté de Freehold (New Jersey).

(2) Night Of The Johnstown Flood est une chanson fictive, mentionnant la rupture du barrage de South Fork (Pennsylvanie) le 31 mai 1889, et qui plongea sous les flots la ville de Johnstown.

****

"C'est la même chose qu'avec Child Bride et dans une moindre mesure, Losin' Kind. J'ai longuement travaillé ce morceau et j'ai toujours eu le sentiment que je n'ai pas réussi à aboutir. Pas vraiment achevé mais aussi bon que possible au jour d'aujourd'hui. Je ne pense pas que la fin soit assez forte" (Note de travail de Bruce Springsteen adressée à Jon Landau)

****

"C'est une chanson qui parle de famille et de devoir et comment, parfois, il est difficile de savoir quelle est la bonne attitude à adopter avec les gens que vous aimez" (East Rutherford, 20.08.1984)

****

HIGHWAY PATROLMAN
La chanson a inspiré Sean Penn, qui s'est basé sur l'histoire pour écrire et réaliser son premier film, The Indian Runner (1991).

"J'ai pensé que ce serait un film dès que je l'ai entendu. J'en ai parlé à Bruce le jour-même. C'était avant que Nebraska ne sorte, car je vivais avec sa sœur à cette époque-là (Pamela Springsteen, avec qui il était fiancé) et il lui avait envoyé une copie. Nous vivions en fait dans un appartement en Californie qui lui appartenait - j'étais une sorte de joueur de guitare sans domicile.

Je l'ai appelé pour lui dire que je voulais faire un film à partir de sa chanson. Je n'étais qu'un gamin, alors c'était sans danger pour lui de me dire oui. Il m'a dit, 'Ok, Sean, bien sûr'. Pensant probablement, 'Je n'en entendrai plus jamais parler'. Mais il a tenu parole" (The Independent.ie, 01.03.2009)

****

HIGHWAY PATROLMAN


Lu 2964 fois