Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

NO SURRENDER

NE PAS CAPITULER



Well, we busted out of class
Had to get away from those fools
We learned more from a three minute record, baby
Than we ever learned in school

Tonight I hear the neighborhood drummer sound
I can feel my heart begin to pound
You say you're tired and you just want to close your eyes
And follow your dreams down

Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender


Now young faces grow sad and old
And hearts of fire grow cold
We swore blood brothers against the wind
I'm ready to grow young again

And hear your sister's voice calling us home
Across the open yards
Well, maybe we could cut someplace of our own
With these drums and these guitars

'Cause we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Blood brothers in the stormy night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender


Now on the streets tonight the lights grow dim
The walls of my room are closing in
There's a war outside still raging
You say it ain't ours anymore to win

I want to sleep beneath peaceful skies
In my lover's bed
With a wide open country in my eyes
And these romantic dreams in my head

Because we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Blood brothers in the stormy night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender
No retreat, baby, no surrender

****


On s'est barrés de l'école
Fallait s'éloigner de ces idiots
On en a plus appris grâce à un disque de trois minutes
Qu'on en a jamais appris en classe

Ce soir, dans le quartier, j'entends le son du batteur
Je sens mon cœur commencer à battre très fort
Tu dis que tu es fatiguée et que tu veux juste fermer les yeux
Et poursuivre tes rêves

On s'est fait une promesse qu'on s'est jurés de se rappeler à jamais
Ne pas reculer, ne pas capituler
Tels des soldats durant une nuit hivernale ayant un vœu à honorer
Ne pas reculer, ne pas capituler


Aujourd'hui, les jeunes visages deviennent tristes et vieux
Et les cœurs de feu deviennent froids
On s'est jurés d'être frères de sang contre le vent
Je suis prêt à redevenir jeune à nouveau

Et entendre la voix de ta sœur nous appeler pour rentrer à la maison
À travers les jardins ouverts
Peut-être qu'on pourrait se créer un endroit bien à nous
Avec cette batterie et ces guitares

Car on s'est fait une promesse qu'on s'est jurés de se rappeler à jamais
Ne pas reculer, ne pas capituler
Frères de sang durant une nuit orageuse ayant un vœu à honorer
Ne pas reculer, ne pas capituler


Ce soir dans les rues, les lumières deviennent faibles
Les murs de ma chambre se referment sur moi
Dehors il y a une guerre qui fait rage
Tu dis que ce n'est plus à nous de la gagner

Je veux dormir sous des cieux paisibles
Dans le lit de celle que j'aime
Avec un pays grand ouvert dans les yeux
Et ces rêves romantiques dans la tête

Car on s'est fait une promesse qu'on s'est jurés de se rappeler à jamais
Ne pas reculer, ne pas capituler
Frères de sang durant une nuit orageuse ayant un vœu à honorer
Ne pas reculer, ne pas capituler
Ne pas reculer, ne pas capituler

****

NOTES

La version studio de No Surrender a été enregistrée le 25, 26 et 27 octobre 1983 au studio Hit Factory, à New York City.

****

"Je me suis toujours considéré comme assez chanceux parce que j'avais trouvé quelque chose que j'aime faire depuis que je suis tout jeune, quelque chose dont j'avais énormément rêvé et mon rêve s'est réalisé en grande partie. Cette chanson parle d'essayer de trouver quelque chose sur lequel vous pouvez vous accrocher et sur lequel vous vous accrochez. Et elle parle également de la valeur d'une amitié. Je dédie cette chanson à Little Steven" (East Rutherford, 20.08.1984)

****

"No Surrender était une chanson que je n'avais pas l'intention d'inclure dans l'album. Mais Steve Van Zandt m'a convaincu du contraire. C'était une chanson avec laquelle je me sentais mal à l'aise. Dans la vie vous ne résistez, ni ne triomphez pas tout le temps. Vous faites des compromis, vous subissez la défaite, vous glissez vers les zones d'ombre de la vie. Mais Steve m'a persuadé d'inclure cette chanson sur l'album à la dernière minute. Il avait pour arguments que le portrait de l'amitié et que le témoignage de la chanson sur le pouvoir stimulant de la musique rock était une part importante du tableau. Je ne sais pas s'il avait raison ou non, mais la chanson a été incluse" (Songs)

****

NO SURRENDER


Lu 1623 fois