Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

STRAIGHT TIME

DROIT CHEMIN



02_straight_time.mp3 02 Straight Time.mp3  (8.02 Mo)



Got out of prison back in '86
And I found a wife
Walked the clean and narrow
Just tryin' to stay out and stay alive

Got a job at the rendering plant
It ain't gonna make me rich
In the darkness before dinner comes
Sometimes I can feel the itch

I got a cold mind to go tripping 'cross that thin line
I'm sick of doin' straight time


My uncle's at the evening table
Makes his living runnin' hot cars
Slips me a hundred dollar bill
Says "Charlie, you best remember who your friends are"

Got a cold mind to go tripping 'cross that thin line
I ain't makin' straight time


Well, eight years in
It feels like you're gonna die
But you get used to anything
Sooner or later, it just becomes your life

Kitchen floor in the evening
Tossin' my little babies high
Mary's smiling but she's watching me
Out of the corner of her eye

Seems you can't get any more than half free
I step out onto the front porch and suck the cold air deep inside of me

Got a cold mind to go tripping 'cross that thin line
I'm sick of doin' straight time

In the basement huntin' gun and a hacksaw
Sip a beer and thirteen inches of barrel drop to the floor

Come home in the evening
Can't get the smell from my hands
Lay my head down on the pillow
And go driftin' off into foreign lands

****


Je suis sorti de prison en 86
Et je me suis trouvé une femme
J'ai suivi la bonne direction
Essayant juste de rester en liberté et de rester en vie

J'ai trouvé du boulot à l'usine d'équarissage
Ça va pas me rendre riche
Dans l'obscurité, avant l'heure du dîner
Parfois, l'envie me démange

Je garde la tête froide pour ne pas franchir cette ligne fragile
J'en ai vraiment marre de rester dans le droit chemin (1)


Le soir, mon oncle est assis à la table
Il gagne sa vie en conduisant des voitures volées
Il me glisse un billet de cent dollars
Il me dit, "Charlie, tu ferais mieux de te rappeler qui sont tes vrais amis"

Je garde la tête froide pour ne pas franchir cette ligne fragile
J'arrive pas à rester dans le droit chemin


Huit années derrière les barreaux
T'as l'impression que tu vas mourir
Mais tu t'habitues à tout
Tôt ou tard, ça devient simplement ta vie

Le soir, parterre dans la cuisine
Lançant mes jeunes enfants en l'air
Mary sourit, mais elle m'observe
Du coin de l'œil

Il semble que tu ne puisses avoir rien de plus qu'une semi-liberté
Je sors sous le porche et aspire l'air frais au plus profond de moi

Je garde la tête froide pour ne pas franchir cette ligne fragile
J'en ai vraiment marre de rester dans le droit chemin


Dans la cave, un fusil de chasse et une scie à métaux
Je sirote une bière et trente centimètres de canon tombent au sol

Je rentre le soir à la maison
Je n'arrive pas à enlever l'odeur de mes mains
Je pose ma tête sur l'oreiller
Et part à la dérive vers des contrées inconnues

****

NOTES

(1) L'expression "straight time" [droit chemin] est à double sens et signifie également peine incompressible, dans le domaine judiciaire. Elle traduit l'enfermement du personnage, même une fois sorti de prison.

****

"C'est une chanson sur un type qui sort de prison et il essaye de retrouver le chemin vers sa famille, vers... quelque chose qui ressemble à une vie normale, vers le monde. Mais je crois qu'il est difficile de perdre ses vieilles habitudes, même celles qui vous ont menées dans le mur ou qui vous ont presque tuées. C'est une chanson sur quelqu'un luttant avec force pour renaître, pour trouver un endroit ou renaître. Elle s'appelle Straight Time" (Dublin, 20.03.1996)

****

STRAIGHT TIME


Lu 925 fois