Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

THE GHOST OF TOM JOAD

LE FANTÔME DE TOM JOAD



01_the_ghost_of_tom_joad.mp3 01 The Ghost of Tom Joad.mp3  (10.2 Mo)



Men walkin' 'long the railroad tracks
Goin' someplace, there's no goin' back
Highway patrol choppers comin' up over the ridge
Hot soup on a campfire under the bridge

Shelter line stretchin' 'round the corner
Welcome to the new world order
Families sleepin' in their cars in the Southwest
No home, no job, no peace, no rest

The highway is alive tonight
But nobody's kiddin' nobody about where it goes
I'm sittin' down here in the campfire light
Searchin' for the ghost of Tom Joad


He pulls a prayer book out of his sleeping bag
Preacher lights a butt and takes a drag
Waitin' for when the last shall be first and the first shall be last
In a cardboard box 'neath the underpass

Got a one-way ticket to the promised land
You got a hole in your belly and gun in your hand
Sleeping on a pillow of solid rock
Bathin' in the city aqueduct

The highway is alive tonight
Where it's headed everybody knows
I'm sittin' down here in the campfire light
Waitin' on the ghost of Tom Joad


Now Tom said "Mom, wherever there's a cop beatin' a guy
Wherever a hungry newborn baby cries
Where there's a fight 'gainst the blood and hatred in the air
Look for me Mom, I'll be there

Wherever there's somebody fightin' for a place to stand
Or decent job or a helpin' hand
Wherever somebody's strugglin' to be free
Look in their eyes Mom, you'll see me"

Well, the highway is alive tonight
But nobody's kiddin' nobody about where it goes
I'm sittin' down here in the campfire light
With the ghost of old Tom Joad

****


Des hommes marchent le long des voies ferrées
Ils se dirigent vers un endroit, il n'y a pas de retour possible
Des hélicoptères de la police de la route émergent au-dessus de la crête
Sous le pont, de la soupe chaude sur un feu de camp

Une rangée d'abris s'étire jusqu'au coin de la rue
Bienvenue dans le nouvel ordre mondial (1)
Des familles dorment dans leur voiture dans le Sud-ouest
Sans maison, sans travail, sans répit, sans repos

La route est vivante ce soir
Mais personne ne trompe personne sur l'endroit où elle mène
Je suis assis là, à la lumière d'un feu de camp
Cherchant le fantôme de Tom Joad (2)


Il sort un livre de prières de son sac de couchage
Le pasteur allume un mégot et tire une bouffée
Attendant le moment où les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers
Dans une boite en carton, sous le tunnel

Tu as un aller simple pour la terre promise
Tu as un trou dans le ventre et un revolver dans la main
Tu dors sur un oreiller de roche dure
Tu te baignes dans l'aqueduc de la ville

La route est vivante ce soir
Là où elle mène, tout le monde le sait
Je suis assis là, à la lumière d'un feu de camp
Attendant le fantôme de Tom Joad


Tom a dit, "Maman, partout où il y a un flic qui tabasse un gars
Partout où un nouveau-né affamé pleure
Partout où il y a dans l'air un combat contre le sang et la haine
Cherche-moi, maman, je serai là

Partout où il y a un quelqu'un qui lutte pour trouver sa place
Ou pour trouver un travail décent ou pour une main tendue
Partout où quelqu'un se bat pour être libre
Regarde dans leurs yeux, maman, tu me verras"(3)

La route est vivante ce soir
Mais personne ne trompe personne sur l'endroit où elle mène
Je suis assis là, à la lumière d'un feu de camp
Avec le fantôme de ce vieux Tom Joad

****

NOTES

Une deuxième version de cette chanson (en duo avec Tom Morello) est sortie, dans une version électrique, sur l'album High Hopes (2014).

****

(1) Le "nouvel ordre mondial" est le nom donné à une vision du monde de l'après-guerre froide et l'effondrement de l'Union Soviétique. L'expression a été utilisée par le président George Bush, le 11 septembre 1990, devant le Congrès américain, et a été largement reprise depuis.

(2) Tom Joad est le personnage principal d'un livre de John Steinbeck, The Grapes of Wrath (Les raisins de la colère), publié en 1939. Cet ouvrage raconte la vie d'une famille de paysans, ruinée par les tempêtes de poussière et par la crise des années 30, et contraint de quitter l'Oklahoma pour aller chercher du travail en Californie.

THE GHOST OF TOM JOAD
(3) Ces paroles font écho à un monologue de Tom Joad, personnage principal du livre, The Grapes of Wrath, (chapitre 28): "A ce moment, ça n'a plus d'importance. Je serai toujours là, partout, dans l'ombre. Partout où tu porteras les yeux. Partout où y aura une bagarre pour que les gens puissent avoir à manger, je serai là. Partout où y aura un flic en train de passer un type à tabac, je serai là. Si c'est comme Casy le sentait, et ben dans les cris des gens qui se mettent en colère parce qu'ils n'ont rien dans le ventre, je serai là, et dans les rires des mioches qu'ont faim et qui savent que la soupe les attend, je serai là. Et quand les nôtres auront sur leurs tables ce qu'ils auront planté et récolté, quand ils habiteront les maisons qu'ils auront construites... et ben je serai là".

****

"The Ghost Of Tom Joad faisait partie des chansons que j'avais écrites pour compléter le Greatest Hits avec le E Street Band. Elle commençait comme une chanson rock. Mais elle n'allait pas vraiment, alors je l'ai mise de côté. J'y suis retourné quelques mois plus tard, alors que je n'étais pas encore certain du travail que je voulais faire pour la suite" (Songs)

****

THE GHOST OF TOM JOAD


Lu 2277 fois