Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AMERICAN LAND

TERRE AMÉRICAINE



What is this land of America so many travel there
I'm going now while I'm still young, my darling meet me there
Wish me luck my lovely, I'll send for you when I can
And we'll make our home in the American Land

Over there all the women wear silk and satin to their knees
And children dear, the sweets, I hear, are growing on the trees
Gold comes rushing out the rivers straight into your hands
When you make your home in the American Land

There's diamonds in the sidewalk, there's gutters lined in song
Dear, I hear that beer flows through the faucets all night long
There's treasure for the taking for any hard working man
Who will make his home in the American Land


I docked at Ellis Island in a city of light and spires
I wandered to the valley of red-hot steel and fire
We made the steel that built the cities with our sweat and our two hands
And I made my home in the American Land

There's diamonds in the sidewalk, there's gutters lined in song
Dear, I hear that beer flows through the faucets all night long
There's treasure for the taking for any hard working man
Who will make his home in the American Land


The McNicholas, the Posalski's, the Smiths, Zerillis too
The Blacks, the Irish, Italians, the Germans and the Jews
The Puerto Ricans, illegals, the Asians, Arabs miles from home
Come across the water with a fire down below

They died building the railroads, worked to bones and skin
They died in the fields and factories, names scattered in the wind
They died to get here a hundred years ago, they're dyin' now
The hands that built the country we're always trying to keep down

There's diamonds in the sidewalk, there's gutters lined in song
Dear, I hear that beer flows through the faucets all night long
There's treasure for the taking for any hard working man
Who will make his home in the American Land
Who will make his home in the American Land
Who will make his home in the American Land

****


Quelle est cette terre Amérique où tant de gens se rendent
Je pars maintenant tant que je suis encore jeune, rejoins-moi là-bas ma chérie
Souhaite-moi bonne chance, ma jolie, je te ferai venir quand je pourrai
Et nous nous installerons sur cette Terre Américaine (1)

Là-bas, toutes les femmes portent de la soie et du satin jusqu'aux genoux
Et mes chers enfants, les bonbons, j'ai entendu dire, poussent dans les arbres
L'or jaillit des rivières et arrive directement dans tes mains
Quand on s'installe sur cette Terre Américaine

Il y a des diamants sur les trottoirs, il y a des caniveaux bordés de chansons
Ma chère, j'ai entendu dire que la bière coule à flot toute la nuit
Il y a des trésors à prendre pour tout homme travaillant dur
Qui s'installera sur cette Terre Américaine


J'ai accosté à Ellis Island dans une ville de lumière et de hauts clochers (2)
J'ai vagabondé jusque dans la vallée de l'acier brûlant et du feu
Nous avons fabriqué avec notre sueur et nos deux mains l'acier qui a construit les villes
Et je me suis installé sur cette Terre Américaine

Il y a des diamants sur les trottoirs, il y a des caniveaux bordés de chansons
Ma chère, j'ai entendu dire que la bière coule à flot toute la nuit
Il y a des trésors à prendre pour tout homme travaillant dur
Qui s'installera sur cette Terre Américaine


Les McNicholas, les Posalski, les Smith, les Zerilli aussi (3)
Les Noirs, les Irlandais, les Italiens, les Allemands et les Juifs
Les Porto Ricains, les clandestins, les Asiatiques, les Arabes loin de leur pays
Ils viennent de l'autre côté de la mer avec le feu qui couve en eux

Ils sont morts en construisant des voies ferrées, ils ont travaillé à ne plus avoir que la peau sur les os
Ils sont morts dans les champs et les usines, leurs noms éparpillés avec le vent
Ils sont morts pour arriver ici il y a cent ans, ils meurent aujourd'hui
Nous essayons toujours de mépriser les mains qui ont construit ce pays

Il y a des diamants sur les trottoirs, il y a des caniveaux bordés de chansons
Ma chère, j'ai entendu dire que la bière coule à flot toute la nuit
Il y a des trésors à prendre pour tout homme travaillant dur
Qui s'installera sur cette Terre Américaine
Qui s'installera sur cette Terre Américaine
Qui s'installera sur cette Terre Américaine

****

NOTES


Une version studio, quasiment identique à cet enregistrement, figure sur l'album Wrecking Ball (2012).

****

AMERICAN LAND
(1) En 1947, Andrew Kovaly rencontre Pete Seeger à Pittsburgh, à la fin d'un de ses concerts, et lui parle d'une chanson qu'il a écrite en langue slovaque, I Lie In The American Land. L'histoire vraie d'un travailleur qui a quitté son pays, la Tchécoslovaquie, pour Pittsburgh, qui a économisé assez d'argent pour faire venir sa famille, mais qui a été tué dans un accident de mine, avant qu'elle ne puisse le rejoindre. Pete Seeger enregistre alors une version anglaise de cette chanson qu'il baptise He Lies In The American Land, et qui servira plus tard d'inspiration principale à American Land.

Ah, my God, what is this land of America
So many people traveling there
I will go, too, for I am still young
God, the Lord, will grant me good luck there

You, my wife, stay here till you hear from me
When you get my letter put everything in order
Mount my raven black steed - a horse like the wind -
Fly across the ocean to join me here

Ah, but when she arrived in this strange land
Here in McKeesport, this valley, this valley of fire
Only his grave, his blood, did she find
Over it bitterly she cried

Oh, my husband, what have you done to this family of ours
What can I say to these children you've orphaned
Tell them, my wife, not to wait for me
Tell them I lie here in the American Land


(2) Ellis Island est une île située à New York, à l'embouchure du fleuve Hudson (à cheval sur les États du New Jersey et de New York). Cette île était l'entrée principale des immigrants qui arrivaient aux États-Unis, du 1er janvier 1892 jusqu'au 12 novembre 1954.

(3) Zirilli (Zerilli à l'origine) est le nom de jeune fille de la mère de Bruce Springsteen, Adèle. D'origine italienne, son père était arrivé le 03 octobre 1900 à Ellis Island, à New York, en provenance de Vico Equense (province de Naples). A lire...

****

AMERICAN LAND


Lu 2814 fois