Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

MOONLIGHT MOTEL

LE MOONLIGHT MOTEL



13_moonlight_motel.mp3 13 Moonlight Motel.mp3  (9.86 Mo)

There's a place on a blank stretch of road
Where nobody travels and nobody goes
And the deskman says these days 'round here
Well two young folks could probably up and disappear

Into rustlin' sheets, a sleepy corner room
Into the musty smell of wilted flowers
And lazy afternoon hours
At the Moonlight Motel

Now the pool's filled with empty, eight-foot deep
Got dandelions growing up through the cracks in the concrete
Chain-link fence half-rusted away
Got a sign says "Children, be careful how you play"

Your lipstick taste and your whispered secret
I promised I'd never tell
A half-drunk beer and your breath in my ear
At the Moonlight Motel

Well then it's bills and kids and kids and bills
And the ringing of the bell
Across the valley floor through the dusty screen door
Of the Moonlight Motel

Last night I dreamed of you my lover
And the wind blew through the window and blew off the covers
Of my lonely bed, I woke to something you said
That it's better to have loved, yeah it's better to have loved

As I drove there was a chill in the breeze
And leaves tumbled from the sky and fell
Onto a road so black as I backtracked
To the Moonlight Motel

She was boarded up and gone like an old summer song
Nothing but an empty shell
I pulled in and stopped into my old spot

I pulled a bottle of Jack out of a paper bag
Poured one for me and one for you as well
Then it was one more shot poured out onto the parking lot
To the Moonlight Motel

****

Il y a un endroit sur une portion de route déserte
Où personne ne voyage et où personne ne va
Et le réceptionniste dit que par ici, en ce moment
Deux jeunes pourraient sûrement se présenter et disparaître

Dans le froissement des draps, une chambre d'angle endormie
Dans l'odeur moisie des fleurs flétries
Et des heures paresseuses de l'après-midi
Au Moonlight Motel

Aujourd'hui, la piscine est pleine de vide, deux mètres de fond
Avec des pissenlits poussant à travers les fissures dans le béton
Sur une clôture grillagée à moitié rouillée
Il y a un panneau qui dit, "Les enfants, faites attention quand vous jouez"

Le goût de ton rouge à lèvres et ton secret murmuré
J'ai promis de ne jamais le révéler
Une bière à moitié bue et ton souffle dans mon oreille
Au Moonlight Motel

Puis, c'est les factures et les enfants et les enfants et les factures
Et la sonnerie qui retentit
A travers la vallée, par la porte d'entrée poussiéreuse
Du Moonlight Motel

La nuit dernière, j'ai rêvé de toi mon amour
Et le vent soufflait par la fenêtre et faisait s'envoler les couvertures
De mon lit solitaire, j'ai été réveillé par quelque chose que tu disais
Qu'il vaut mieux avoir aimé, oui, il vaut mieux avoir aimé (1)

Alors que je conduisais, il y avait un vent froid qui soufflait
Et des feuilles chutaient du ciel et tombaient
Sur une route si noire, alors que je revenais sur mes pas
Vers le Moonlight Motel

Il avait les fenêtres barricadées et il s'était enfui comme une vieille chanson d'été
Rien d'autre qu'une coquille vide
Je me suis garé et me suis arrêté dans cet ancien endroit qui m'était familier

J'ai sorti d'un sac en papier une bouteille de Jack Daniel's
J'ai versé un verre pour moi et un pour toi aussi
Puis il y a eu un verre supplémentaire qui s'est répandu sur le parking
Du Moonlight Motel

****

NOTES

(1) "Tis better to have loved and lost / Than never to have loved at all" (Il vaut mieux avoir aimé et perdu / Que ne jamais avoir aimé du tout) est un vers emprunté au poète anglais Alfred Lord Tennyson (1809-1892) dans son poème In Memoriam A.H.H., paru en 1850.

****

"Quand Patti et moi, nous nous sommes mis ensemble, il n'y avait rien de garanti. Nous ne savions pas où notre amour aller nous mener. Tout ce que nous avions, c'était le jour d'après, et la foi tremblante qu'il nous mènerait quelque part. Quand j'allais à New York, nous devions nous faufiler pour pouvoir nous retrouver sur le même banc à Chelsea, en face de l'Empire Diner. J'apportais quelques bières dans un sac en papier et nous parlions là. C'est le banc où j'ai fait ma demande en mariage, et où nous avons amené notre premier fils, Evan, et avons gravé nos initiales dans le bois. Il y a 30 ans maintenant. Et le mariage n'apporte pas non plus toutes les garanties. Rien que la foi et l'amour que vous avez l'un pour l'autre et le jour d'après" (Stone Hill Farm, avril 2019)

****

MOONLIGHT MOTEL


Lu 124 fois