Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

HIGH HOPES

GRANDS ESPOIRS


-Tim Scott McConnell-


Monday mornin' runs to Sunday night
Screamin' slow me down before the new year dies
It won't take much to kill a lovin' smile
And every mother with a baby cryin' in her arms, singin'

Give me help, give me strength
Give a soul a night of fearless sleep
Give me love, give me peace
Don't you know these days you pay for everything

Got high hopes
I got high hopes
Got high hopes
I got high hopes


Comin' from the city, comin' from the wild
I see a breathless army breakin' like a cloud
They're gonna smother love, they're gonna shoot your hopes
Before the meek inherit they'll learn to hate themselves

Give me help, give me strength
Give a soul a night of fearless sleep
Give me love, give me peace
Don't you know these days you pay for everything

Got high hopes
I got high hopes
I got high hopes
I got high hopes


Give me help, give me strength
Give a soul a night of fearless sleep
Give me love, give me peace
Don't you know these days you pay for everything

Got high hopes
Got high hopes
I got high hopes
Got high hopes


Tell me someone now, what's the price
I wanna buy some time and maybe live my life
I wanna have a wife, I wanna have some kids
I wanna look in their eyes and know they'll stand a chance

Give me help, give me strength
Give a soul a night of fearless sleep
Give me love, give me peace
Don't you know these days you pay for everything

Got high hopes
Got high hopes
I got high hopes
Got high hopes

Got high hopes
I got high hopes
I got high hopes
I got high hopes

****


Lundi matin percute dimanche soir
Crier me ralentit avant que ne meure la nouvelle année
Il n’en faudra pas beaucoup pour tuer un sourire aimant
Et chaque mère avec un bébé pleurant dans les bras, chantant

Donnez-moi de l’aide, donnez-moi de la force
Donnez à une âme une nuit de sommeil sans peur
Donnez-moi de l’amour, donnez-moi la paix
Ne savez-vous pas que, de nos jours, tout se paie

J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs


Venant de la ville, venant des vastes plaines
Je vois une armée à bout de souffle se disperser comme un nuage
Ils vont étouffer l’amour, ils vont fusiller vos espoirs
Avant que les doux ne possèdent la terre (1), ils apprendront à se détester

Donnez-moi de l’aide, donnez-moi de la force
Donnez à une âme une nuit de sommeil sans peur
Donnez-moi de l’amour, donnez-moi la paix
Ne savez-vous pas que, de nos jours, tout se paie

J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs


Donnez-moi de l’aide, donnez-moi de la force
Donnez à une âme une nuit de sommeil sans peur
Donnez-moi de l’amour, donnez-moi la paix
Ne savez-vous pas que, de nos jours, tout se paie

J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs


Qu'on me dise maintenant, quel est le prix
Je veux acheter du temps et peut-être vivre ma vie
Je veux avoir une femme, je veux avoir des enfants
Je veux regarder dans leurs yeux et voir qu’ils auront une chance

Donnez-moi de l’aide, donnez-moi de la force
Donnez à une âme une nuit de sommeil sans peur
Donnez-moi de l’amour, donnez-moi la paix
Ne savez-vous pas que, de nos jours, tout se paie

J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs


J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs
J’ai de grands espoirs

****

NOTES

HIGH HOPES
High Hopes est une chanson écrite par Tim Scott McConnell, et sortie sur son album, The High Lonesome Sound (1987). Il reprendra ce titre en 1990 avec son groupe, The Havalinas, pour l'album du même nom. Bruce Springsteen, quant à lui, a déjà enregistré cette chanson une première fois avec le E Street Band, pour les sessions d'enregistrement de l'album Greatest Hits (1995).

****

(1) Ce vers est emprunté à une citation biblique : "Heureux les doux, car ils posséderont la terre" (Nouveau Testament, Évangile selon Matthieu, Chapitre 5)

****

"Il y a presque des syncopes à l'intérieur. Si vous écoutez l’accompagnement, il y a des cuivres comme chez James Brown qui retentissent de temps en temps. Elle a presque un côté Nouvelle-Orléans. Un peu latino aussi. Elle recouvre beaucoup de choses (...) The Havalinas était un groupe qui a été assez confidentiel, mais ils étaient à Los Angeles et je les ai toujours vraiment aimés. C’était une sorte de groupe rock acoustique, avec un joueur de contrebasse et un guitariste essentiellement acoustique et un batteur, et j’aimais bien leur son et leurs textes. J’ai été attiré par cette chanson parce que les paroles sont vraiment bonnes, sans être didactiques, ni trop directes. Ce sont véritablement de bonnes paroles sur la lutte. Et le refrain est superbe, également. Le refrain est fantastique, ce qui fait beaucoup" (Rolling Stone, 09.01.2014)

****



Lu 948 fois