Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

JACKSON CAGE

LA PRISON DE JACKSON



03_jackson_cage.mp3 03 Jackson Cage.mp3  (7.02 Mo)


Driving home she grabs something to eat (1)
Turns a corner and drives down her street
Into a row of houses she just melts away
Like the scenery in another man's play

Into a house where the blinds are closed
To keep from seeing things she don't wanna know
She pulls the blinds and looks out on the street
The cool of the night takes the edge off the heat

In the Jackson Cage, down in the Jackson Cage
You can try with all your might
But you're reminded every night
That you been judged and handed life
Down in the Jackson Cage


Every day ends in wasted motion
Just crossed swords on the killing floor
To settle back is to settle without knowing
The hard edge that you're settling for

Because there's always just one more day
And it's always gonna be that way
Little girl, you've been down here so long
I can tell by the way that you move you belong

To the Jackson Cage, down in Jackson Cage
And it don't matter just what you say
Are you tough enough to play the game they play
Or will you just do your time and fade away
Down into the Jackson Cage


Baby, there's nights when I dream of a better world
But I wake up so downhearted, girl
I see you feeling so tired and confused
I wonder what it's worth to me or you

Just waiting to see some sun
Never knowing if that day will ever come
Left alone standing out on the street
Till you become the hand that turns the key

Down in Jackson Cage, down in Jackson Cage
Well darlin', can you understand
The way that they will turn a man
Into a stranger to waste away
Down in the Jackson Cage

****


Rentrant chez elle en voiture, elle s'achète un truc à manger
Tourne à l'angle et descend sa rue
Dans une rangée de maisons elle s'évapore
Comme dans le décor d'une pièce écrite par un autre

À l'intérieur d'une maison où les stores sont baissés
Pour l'empêcher de voir les choses qu'elle ne veut pas savoir
Elle ouvre les stores et regarde dans la rue
La fraîcheur de la nuit rend la chaleur moins lourde

Dans la Prison de Jackson, au fond de la Prison de Jackson
Tu peux essayer de toutes tes forces
Mais on te rappelle tous les soirs
Que tu as été jugé et condamné à vie
Au fond de la Prison de Jackson


Chaque jour s'achève par des efforts gaspillés
Juste des coups d'épée sur ce sol meurtrier
Capituler, c'est vivre sans connaître
La dure réalité dont tu te contentes

Car il existe toujours un autre jour
Et il en sera toujours ainsi
Ma chérie, tu es dans cette situation depuis si longtemps
Je peux voir à ta façon d'évoluer que tu appartiens

À la Prison de Jackson, au fond de la Prison de Jackson
Et peu importe ce que tu dis
Es-tu assez solide pour jouer le jeu qu'ils jouent
Ou bien est-ce que tu feras ton temps et disparaîtras
Au fond de la Prison de Jackson


Ma chérie, il y a des nuits où je rêve d'un monde meilleur
Mais je me réveille si déprimé
Je te vois si fatiguée et perdue
Je me demande si ça vaut la peine pour toi ou moi

Que nous attendions de voir un rayon de soleil
Sans jamais savoir si ce jour finira par arriver
Laissée toute seule dehors dans la rue
Jusqu'à ce que tu deviennes la main qui tourne la clé ouvrant la porte

De la Prison de Jackson, au fond de la Prison de Jackson
Ma chérie, peux-tu comprendre
La façon dont ils transformeront un homme
En un inconnu pour le laisser dépérir
Au fond de la Prison de Jackson

****

NOTES

Cette version studio de Jackson Cage a été enregistrée le 17 février et le 10 mars 1980, au studio Power Station, à New York City.

****

(1) Paroles croisées : "Driving home she grabs something to eat / Turns a corner and drives down her street" sont des vers apparaissant dans la chanson Where The Bands Are ("I get off from work and I grab something to eat / I turn the corner and I drive down your street")

****

JACKSON CAGE


Lu 1101 fois