Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

LONG WALK HOME

LE LONG CHEMIN DU RETOUR



Last night I stood at your doorstep
Trying to figure out what went wrong
You just slipped somethin' into my palm
Then you were gone

I could smell the same deep green of summer
Above me the same night sky was glowin'
In the distance I could see the town
Where I was born

It's gonna be a long walk home
Hey pretty darlin', don't wait up for me
Gonna be a long walk home
A long walk home


In town I passed Sal's grocery
The barbershop on South Street
I looked into their faces
They were all rank strangers to me

The veterans' hall high up on the hill
Stood silent and alone
The diner was shuttered and boarded
With a sign that just said "gone"

It's gonna be a long walk home
Hey pretty darlin', don't wait up for me
Gonna be a long walk home

Hey pretty darlin', don't wait up for me
Gonna be a long walk home
It's gonna be a long walk home


Here everybody has a neighbor
Everybody has a friend
Everybody has the reason to begin again

My father said "Son, we're lucky in this town
It's a beautiful place to be born
It just wraps its arms around you
Nobody crowds you, nobody goes it alone

You know that flag flying over the courthouse
Means certain things are set in stone
Who we are, what we'll do
And what we won't"

It's gonna be a long walk home
Hey pretty darlin', don't wait up for me
Gonna be a long walk home

Hey pretty darlin', don't wait up for me
Gonna be a long walk home
It's gonna be a long walk home

...

****


Hier soir j'étais sur le pas de ta porte
Essayant de comprendre ce qui n'avait pas marché
Tu m'a juste glissé quelque chose dans le creux de la main
Puis tu es partie

Je pouvais sentir cette même odeur persistante des herbes d'été
Au-dessus de moi ce même ciel nocturne rougeoyait
Au loin je voyais la ville
Où je suis né

Le chemin du retour sera long
Hé ma belle, ne m'attend pas
Le chemin du retour sera long
Vraiment long


En ville je suis passé devant l'épicerie de Sal
Le salon de coiffure sur South Street
J'ai regardé leurs visages
Ils étaient tous devenus étrangers pour moi (1)

Le bâtiment des Vétérans au sommet de la colline
Se dressait seul et silencieux
Le restaurant, avec ses volets baissés, était barricadé
Avec juste un panneau qui disait "parti"

Le chemin du retour sera long
Hé ma belle, ne m'attend pas
Le chemin du retour sera long

Hé ma belle, ne m'attend pas
Le chemin du retour sera long
Le chemin du retour sera long


Ici tout le monde a un voisin
Tout le monde a un ami
Tout le monde a une raison pour tout recommencer

Mon père me disait "Mon fils, nous avons de la chance dans cette ville
C'est un bel endroit où naître
Elle pose simplement ses bras autour de toi
Personne ne vient t'envahir, personne ne reste seul

Tu sais que ce drapeau qui flotte sur la palais de justice
Signifie que certaines choses sont gravées dans le marbre
Ce que nous sommes, ce que nous ferons
Et ce que nous ne ferons pas"

Le chemin du retour sera long
Hé ma belle, ne m'attend pas
Le chemin du retour sera long

Hé ma belle, ne m'attend pas
Le chemin du retour sera long
Le chemin du retour sera long

...

****

NOTES

(1) "I looked into their faces / They were all rank strangers to me" est un vers emprunté à la chanson Rank Strangers To Me des Stanley Brothers ("They knew not my name and I knew not their faces / I found they were all rank strangers to me").

****

"Dans cette chanson, un homme revient dans sa ville natale et ne reconnait rien et personne ne le reconnait. Son monde a changé. Les choses qu'il pensait connaître et avec qui il partageait certains idéaux, sont comme étrangers. Le monde qu'il connaissait lui est totalement inconnu. Je crois que c'est ce qui est arrivé dans ce pays depuis les six dernières années" (New York Times, 30.09.2007)

****

LONG WALK HOME


Lu 1157 fois