Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

NONE BUT THE BRAVE

SEULS LES COURAGEUX



05_none_but_the_brave.mp3 05 None But the Brave.mp3  (12.78 Mo)


Tonight down on Union Street
I'm thinkin' back baby to you and me
The way you used to be
And your words come back to me

From passing cars, their voices sing out
In empty bars where guitars ring out
We'd walk in, talk about
Who'd be the lucky ones to get out

You said, none, baby, but the brave
No one, baby, but the brave
Those strong enough to save
Something from what they gave
None, baby, but the brave
No one, baby, but the brave


In my dreams these nights I see you my friend
The way you looked back then
Ah, on a night like this
I know that girl no longer exists

Except for a moment in some stranger's eyes
Or the nameless girls in cars rushin' by
That's where I find you tonight
And in my heart you still survive

None, baby, but the brave
No one, baby, but the brave
Who's strong enough to save
Something from the love they gave
None, baby, but the brave
No one, baby, but the brave


Now tonight once more
I search every face on that crowded floor
Looking for, I don't know what for
Just waitin' to see you come walkin' through that door

There's a girl standin' by the band
She reminds me of you and I asked her to dance
As the drummer counts away
I take her hand, we move away

And tonight now I see old friends
Caught in a game they've got no chance to win
Gettin' beat and then playin' again
'Till their strength gives out or their heart gives in

Now who's the man who thinks he can decide
Whose dreams will live and whose shall be pushed aside
Has he ever walked down these streets at night
And looked into the eyes

Of none, baby, but the brave
No one, baby, but the brave
None, baby, but the brave
No one, baby, but the brave
None, baby, but the brave
No one, baby, no one but the brave

****


Ce soir sur Union Street
Je repense, ma chérie, à toi et moi
Comme tu étais autrefois
Tes paroles me reviennent

Depuis les voitures qui passent, leurs voix chantent
Dans des bars déserts où les guitares résonnent
On entrait, on parlait
De ceux qui auraient la chance de se casser d'ici

Tu as dis, personne, mon chéri, sauf les courageux
Seuls les courageux, mon chéri
Ceux qui sont assez forts pour sauver
Une partie de ce qu'ils ont donné
Personne, mon chéri, sauf les courageux
Seuls les courageux, mon chéri


La nuit dans mes rêves, je te vois mon amie
Comme tu étais à l'époque
Par une nuit comme celle-ci
Je sais que cette fille n'existe plus

Sauf pour un instant dans les yeux d'une inconnue
Ou parmi les filles anonymes dans des voitures passant à tout allure
C'est là où je te trouve ce soir
Et dans mon cœur, tu survis toujours

Personne, mon chéri, sauf les courageux
Seuls les courageux, mon chéri
Ceux qui sont assez forts pour sauver
Une partie de l'amour qu'ils ont donné
Personne, mon chéri, sauf les courageux
Seuls les courageux, mon chéri


Ce soir, encore une fois
Je scrute chaque visage sur cette piste bondée
A la recherche de je ne sais quoi
Attendant de te voir franchir cette porte

Il y a une fille qui se tient près du groupe
Elle me fait penser à toi et je l'invite à danser
Alors que le batteur fait le décompte
Je prends sa main, nous nous éloignons

Et ce soir, je vois de vieux amis
Pris dans un jeu qu'ils n'ont aucune chance de gagner
Se faisant battre et puis jouant à nouveau
Jusqu'à ce que leur force lâche ou que leur cœur cède

Quel est l'homme qui pense pouvoir décider
Quels sont les rêves qui se réaliseront et ceux qui seront mis de côté
A-t-il jamais marché dans ces rues la nuit
Et regardé dans les yeux

De personne, ma chérie, sauf des courageux
Seuls les courageux, ma chérie
Personne, ma chérie, sauf les courageux
Seuls les courageux, ma chérie
Personne, ma chérie, sauf les courageux
Seuls les courageux, ma chérie

****

NOTES

"Se déroule dans les bars et le circuit d'Asbury Park des années 70. Enregistré au (studio) Hit Factory, NYC, pour l'album Born In The U.S.A." (The Essential)

****

NONE BUT THE BRAVE


Lu 549 fois