Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

STOLEN CAR

VOITURE VOLÉE



05_stolen_car.mp3 05 Stolen Car.mp3  (8.94 Mo)


I met a little girl and I settled down
In a little house out on the edge of town
We got married and swore we'd never part
Then little by little we drifted from each other's heart

At first I thought it was just restlesness
That would fade as time went by and our love grew deep
In the end it was something more I guess
That tore us apart and made us weep

And I'm driving a stolen car
Down on Eldridge Avenue
Each night I wait to get caught
But I never do


She asked if I remembered the letters I wrote
When our love was young and bold
She said last night she read those letters
And they made her feel one hundred years old

And I'm driving a stolen car
On a pitch black night
And I'm telling myself I'm gonna be alright
But I ride by night and I travel in fear
That in this darkness, I will disappear

****


J'ai rencontré une jeune fille et je me suis installé avec elle
Dans une petite maison aux abords de la ville
Nous nous sommes mariés et jurés de ne jamais nous séparer
Puis peu à peu, nos cœurs se sont éloignés l'un de l'autre

Au début, j'ai pensé que ce n'était que de l'impatience
Qui s'évanouirait avec le temps et au fur et à mesure que notre amour grandirait
À la fin, c'était quelque chose d'autre, je suppose
Qui nous a séparés et nous a fait pleurer

Et je conduis une voiture volée
Le long d'Eldrige Avenue
Chaque nuit j'attends de me faire prendre
Mais ça n'arrive jamais


Elle m'a demandé si je me souvenais des lettres que j'écrivais
Quand notre amour était jeune et audacieux
Elle m'a dit qu'hier soir elle a relu ces lettres
Et qu'elles lui ont donné l'impression d'avoir cent ans

Et je conduis une voiture volée
Par une nuit d'encre
Et je me dis que ça va aller
Mais je conduis de nuit et je voyage avec la peur
Que dans cette obscurité, je disparaîtrai

****

NOTES

La version studio de Stolen Car a été enregistrée le 21 janvier et le 20 février 1980 au studio Power Station, à New York City, et retravaillée le 01 et 09 avril et le 09 mai 1980. Une autre version studio de cette chanson est sortie sur l'album The River : The Single Collection, paru en 2015 au sein du coffret The Ties That Bind: The River Collection, ainsi que sur l'album Tracks, parue en 1998.

****

"Stolen Car était un avant-goût d'une bonne partie de la musique que j'écrirais à l'avenir. C'était tourné vers soi, psychologique; c'était le personnage dont je suivrais bientôt les progrès dans Tunnel Of Love. C'était l'archétype du rôle masculin de mes futures chansons sur les hommes et les femmes" (Songs)

****

"Pendant que nous enregistrions le dernier album, un ami vraiment très proche s'est marié, et moi et l'ensemble du groupe avons fait le voyage jusqu'en Californie pour le mariage. Nous étions assis dans ce temple et le rabbin s'est levé et a commencé à faire un sermon... Il disait combien, tant que tu es seul dans ce monde, toutes les choses dont tu rêves et tous tes rêves, ne restent qu'à l'état de fantasmes. C'est comme quand tu t'assoies dans une pièce, c'est comme quand tu écris une chanson. Une chanson n'est pas bonne tant que quelqu'un ne l'a pas écoutée, vous comprenez ? Elle ne compte pas jusqu'à ce que quelqu'un l'entende. Et c'est la même chose avec les gens. Jusqu'à ce que tu sortes, que tu rencontres quelqu'un ou... C'est le premier pas que tu fais qui rend les choses dont tu rêves, le premier pas qui les rend vraies, qui les transforment en un fragment du véritable monde, de la véritable vie. Certaines personnes créent ce lien et d'autres ne le font pas. Et quand vous ne le faites pas, vous finissez par devenir une sorte de fantôme, vous finissez par devenir une sorte de fantôme qui traîne, comme si personne ne vous voyait ou personne ne pouvez sentir votre présence. Cette chanson est une histoire de fantômes..." (New York, 18.12.1980)

****

STOLEN CAR


Lu 1232 fois