Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

David Sancious

Pianiste



****

David Sancious
David Sancious est né à Long Branch (New Jersey) en novembre 1953, d'un père ingénieur en électronique et d'une mère enseignante. Lorsque sa famille a déménagé de Asbury Park à Long Branch, un piano trônait au milieu du salon de la nouvelle maison. Et dès l'âge de six ans, en écoutant sa mère jouer de la musique classique sur ce piano, l’effet a été immédiat. Le jeune David a alors montré un intérêt très précoce pour la musique. "Pour moi, la musique est devenue la chose la plus intéressante et la plus belle de ce monde, et être capable d'exprimer toute cette beauté et toute cette magie était tout ce que je souhaitais". Et parallèlement à une formation classique au piano, David Sancious s'est aussi essayé à la guitare pendant son adolescence, inspiré par le folk d'Odetta et le blues de B.B. King. Très éclectique, ses premières influences musicales allaient de Chopin à Beethoven, en passant par John Coltrane et Miles Davis.

A peine arrivé dans l'adolescence, David Sancious s'est très vite impliqué dans la scène musicale locale d'Asbury Park (New Jersey), en jouant du clavier et de la guitare au sein de différents groupes de la côte. C'est à cette époque-là, en 1970, à l'âge de 17 ans, qu'il fait la connaissance de Bruce Springsteen, qui lui proposera d'intégrer ses premiers groupes, dont Dr. Zoom & the Sonic Boom. "Bruce était si créatif, une telle présence et si impliqué dans sa musique que vous ne pouviez pas le côtoyer sans penser que rien, mise à part la mort, n'allait l'arrêter. Il ne s'agissait pas de savoir s'il allait réussir ou pas, mais il s'agissait de savoir dans combien de temps son talent serait reconnu". En 1972, alors qu'il vient de signer son premier contrat discographique, Bruce Springsteen décide de faire appel à son ami pianiste, David Sancious, pour l'enregistrement de son premier album. Le musicien participera à l'enregistrement des trois premiers albums de Bruce Springsteen, où son influence musicale est palpable sur certaines chansons. Mais en 1974, le musicien décide de quitter le E Street Band (emmenant avec lui le batteur Ernest Carter) pour signer son propre contrat discographique, former son propre groupe, Tone, et jouer ses propres compositions. Il prendra une direction musicale différente en explorant le rock progressif et le jazz instrumental, se produisant aussi bien au piano qu'à la guitare, et enregistrant plusieurs albums personnels. "A cette époque-là, je voulais donner à mes compositions la même attention que Bruce avait concernant les siennes", expliquera-t-il plus tard.

David Sancious
A partir des années 80, alors que sa carrière de compositeur tourne au ralenti (le groupe Tone s'est séparé en 1978), David Sancious devient un multi-instrumentiste très recherché et très respecté dans le milieu musical, ce qui l’amènera à accompagner, aussi bien sur disque que sur scène, des artistes comme Stanley Clarke, Narada Michael Walden, Aretha Franklin, Patti Austin, Zucchero Fornaciari, Peter Gabriel, Sting, Youssou N'Dour, Living Colour, Seal, Bryan Ferry, Eric Clapton... Il fera même de nouvelles sessions d'enregistrements avec Bruce Springsteen en 1992, pour l'album Human Touch.

Membre fondateur du E Street Band, David Sancious est aujourd'hui un musicien très respecté, honoré au Rock and Roll Hall of Fame, au même titre que tous les autres membres du groupe.

****



Lu 1267 fois