Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Episode 3 - Amazing Grace : Musique Américaine

Renegades : Born In The U.S.A.



****

[Une basse funky joue]

[Frankie Lyman and the Teenagers - Why Do Fools Fall in Love? : « Oh wah, oh wah, oh wah, oh wah, oh wah, oh wah... Why do fools fall in love ? Why do birds sing so gay ?...]

BRUCE SPRINGSTEEN: J'étais une créature du Top 40. La première musique que j'ai entendue, c'est le Doo-Wop et le Rhythm & Blues que ma mère écoutait à la radio le matin et j'étais un enfant, j'avais huit ou neuf ans.

[The Monotones - The Book of Love : « I wonder, wonder who, who-oo-ooh. Who wrote the Book Of Love ? Tell me, Tell me, Tell me...]

Et puis, tu avais les autres succès de l'époque, les chansons des Beatles et des Rolling Stone et...

POTUS BARACK OBAMA: Et où se situe Dylan dans l'influence qu'il a eu sur toi ?

BRUCE SPRINGSTEEN: Bob était amusant par contre...

POTUS BARACK OBAMA: Parce qu'il vient...

BRUCE SPRINGSTEEN: Il avait des succès.

POTUS BARACK OBAMA: Il avait des succès, mais il vient de directions différentes. Il vient de Woody Guthrie et il vient...

BRUCE SPRINGSTEEN: Oui, mais je ne savais pas. Je ne savais pas et je ne connaissais rien jusqu'à l'âge de 30 ans. Je n'avais jamais écouté les premiers albums acoustiques de Bob.

POTUS BARACK OBAMA: C'est intéressant.

BRUCE SPRINGSTEEN: J'avais seulement écouté Highway 61, Subterranean Homesick Blues. J'avais joué ses morceaux électriques et ce n'est pas avant le début de la trentaine que j'y suis revenu et que j'ai écouté sa musique acoustique. Et puis, j'y suis revenu et j'ai écouté Woody Guthrie. Je suis donc venu tard à ce style.

POTUS BARACK OBAMA: Assez tard.

BRUCE SPRINGSTEEN: Et puis est arrivée la Country à la fin de la vingtaine et au début de la trentaine. A la recherche d'autres solutions que le Rock pouvait apporter. La musique Rock était grandiose, en son sein il y avait une colère liée à la classe sociale et j'étais en accord avec ça. Et puis, il y avait un romantisme magnifique et des mélodies, beaucoup d'énergie.

Mais au fur et à mesure que tu vieillissais, elle ne s'adressait plus à tes préoccupations d'adulte.

POTUS BARACK OBAMA: Oui.

BRUCE SPRINGSTEEN: Je suis donc allé vers la Country. La Country était grandiose, une musique et des chanteurs incroyables, mais elle était assez fataliste.

POTUS BARACK OBAMA: Hmm.

BRUCE SPRINGSTEEN: Tu vois ? Je me suis donc dit, « Qui essaye de jouer ? Qui... Où est la musique de l'espoir ? » Et quand tu t'intéressais à Woody Guthrie, Woody en jouait et Bob aussi... Ils expliquaient le monde difficile dans lequel tu vivais, mais, quelque part, ils t'apportaient aussi une sorte de transcendance et des solutions concrètes à tes propres difficultés personnelles et sociétales. Tu pouvais être actif.

Ce qui a attiré mon regard, car j'étais alors devenu une rockstar avec un succès relatif. Je m'intéressais à maintenir des liens avec ma communauté. Je m'intéressais à donner ma voix à la fois à moi-même et aux gens de ma communauté. Je m'intéressais aussi à être actif jusqu'à un certain degré, prendre un peu de ce que je gagnais, pour le reverser à la communauté. On était en 1980 et...

[Extrait d'archive de concert de Bruce Springsteen ‘85 - This Land is Your Land]

J'ai commencé à jouer This land Is Your Land. Cette chanson, pendant toute la tournée Born In The U.S.A., c'est ce que nous allions faire, à la fois en tant que groupe, en tant qu'unité sociale, et en tant qu'unité de divertissement, la façon dont nous allions assembler ensemble toutes ces choses.

[Extrait d'archive de concert de Bruce Springsteen ‘85 - This Land is Your Land : « Once I rode that ribbon highway... I saw above me the endless sky... I saw below me, a golden valley... Well this land was made for you and meeeee... I roamed and I rambled »...]

Et c'est là que j'y ai trouvé une pleine satisfaction, et c'est de cette façon que j'ai rassemblé toutes les pièces du puzzle.

[Extrait d'archive de concert de Bruce Springsteen ‘85 - This Land is Your Land : « Through the sparking sands of the diamond desert... And all around me, a voice was soundin’. It cried, “This land was made for you and meeeee... Well a sun came shinin’... »]


Lu 365 fois