Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

HUNTER OF INVISIBLE GAME

LE CHASSEUR DU GIBIER INVISIBLE



09_hunter_of_invisible_game.mp3 09 Hunter of Invisible Game.mp3  (10.77 Mo)


I hauled myself up out of the ditch
And built me an ark of gopher wood and pitch
Sat down by the roadside and waited on the rain
I am the hunter of invisible game

Well I awoke last night to the heavy clickin’ and clack
And a scarecrow on fire ‘long the railroad tracks
There were empty cities and burnin’ plains
I am the hunter of invisible game

We all come up a little short and we go down hard
These days I spend my time skipping through the dark
Through the empires of dust, I chant your name
I am the hunter of invisible game

Through the bone yard rattle and black smoke we rolled on
Down into the valley where the beast has his throne
There I sing my song and I sharpen my blade
I am the hunter of invisible game

Strength is vanity and time is illusion
I feel you breathin’, the rest is confusion
Your skin touches mine, what else to explain
I am the hunter of invisible game

Now pray for yourself that you may not fall
When the hour of deliverance comes on us all
When our hope and faith and courage and trust
Can rise or vanish like dust into dust
There’s a kingdom of love waiting to be reclaimed
I am the hunter of invisible game
I am the hunter of the invisible game
I am the hunter of the invisible game

****


Je me suis hissé hors d'un fossé
Et me suis construis une arche en bois de gopher et en poix (1)
Je me suis assis sur le bord de la route et j'ai attendu la pluie
Je suis le chasseur du gibier invisible

J'ai été réveillé la nuit dernière par le lourd clic-clac
Et par un épouvantail en feu le long des voies de chemin de fer
Il y avait des villes désertes et des plaines en flammes
Je suis le chasseur du gibier invisible

Nous tous échouons tout près du but et la chute est dure
Ces derniers temps, je passe mon temps à traverser l'obscurité
A traverser les empires de poussière, je scande ton nom
Je suis le chasseur du gibier invisible

A travers les râles du cimetière et la fumée noire, nous sommes descendus
Jusque dans la vallée où la bête a son trône
Je chante ma chanson et j'aiguise ma lame
Je suis le chasseur du gibier invisible

La force est vanité et le temps est illusion
Je te sens respirer, le reste est confusion
Ta peau effleure la mienne, quoi d'autre à expliquer
Je suis le chasseur du gibier invisible

Prie pour toi-même, mon ami, que tu puisses ne pas tomber
Quand l'heure de la délivrance sonnera pour nous tous
Quand notre espoir, notre foi, notre vaillance et notre confiance
Pourront s'élever ou se volatiliser tout comme poussières et poussières
Il y a un royaume de l'amour qui attend d'être reconquis
Je suis le chasseur du gibier invisible
Je suis le chasseur du gibier invisible
Je suis le chasseur du gibier invisible

****

NOTES

(1) Afin de sauver sa famille et toutes les espèces animales d'un déluge annoncé, Dieu ordonne à Noé de bâtir une arche : "Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors" (Ancien Testament, Livre de la Genèse, chapitre 6).

****

"J'ai écrit le titre il y a des années, et je ne me souviens que de peu de choses à son sujet, sauf que je me suis dit, "C'est un joli titre". Je l'ai écrit et je l'ai mis de côté. Puis, j'ai lu beaucoup d'autres choses. Et j'ai commencé à m'immerger dans une sorte de contexte post-apocalyptique. L'idée de ces voyageurs sur ces terres abandonnées, et qu'essaye de faire le personnage ? Il essaye de conserver son humanité dans toute cette ruine. C'était l'idée. C'est ce qu'était ce personnage, le type qui chasse les vestiges de ce qui fait un esprit. Il s'agit d'une de ces chansons qui se met en place d'une certaine manière, sans vraiment y penser pendant son écriture. Je l'ai mise de côté. Aujourd'hui, c'est probablement une de mes chansons préférées du disque. Nous l'avons joué l'autre soir, et elle semble avoir eu un certain impact" (Rolling Stone, 11.03.2014)


****

HUNTER OF INVISIBLE GAME


Lu 1007 fois