Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

NOTHING MAN

L'HOMME DE RIEN



04_nothing_man.mp3 04 Nothing Man.mp3  (10.06 Mo)


I don't remember how I felt I never thought I'd live
To read about myself in my hometown paper
How my brave young life was forever changed
In a misty cloud of pink vapor

Darlin', give me your kiss
Only understand
I am the nothing man


Around here everybody acts the same
Around here everybody acts like nothing's changed
Friday night, club meets at Al's Barbecue
The sky's still, the same unbelievable blue

Darlin', give me your kiss
Come and take my hand
I am the nothing man


You can call me Joe, buy me a drink and shake my hand
You want courage, I'll show courage you can understand
Pearl and silver restin' on my night table
It's just me Lord, pray I'm able

Darlin', with this kiss
Say you understand
I am the nothing man
I am the nothing man

****


Je ne me souviens pas de ce que j'ai ressenti, je n'avais jamais pensé de mon vivant
Lire un article sur moi dans mon journal local
Comment ma jeune vie courageuse a été à jamais transformée
Dans un nuage brumeux de vapeur rose (1)

Mon amour, donne-moi ton baiser
Comprends seulement
Que je suis l'homme de rien (2)


Ici, tout le monde agit de la même façon
Ici, tout le monde agit comme si rien n'avait changé
Vendredi soir, le groupe se retrouve chez Al's Barbecue
Le ciel est immobile, de ce même bleu incroyable

Mon amour, donne-moi ton baiser
Viens prendre ma main
Je suis l'homme de rien


Vous pouvez m'appeler Joe, me payer un verre et me serrer la main
Vous voulez du courage, je vous montrerai un courage que vous pourrez comprendre
L'objet de nacre et d'argent posé sur ma table de nuit
Ce n'est que moi, Seigneur, priant pour que j'en sois capable

Mon amour, avec ce baiser
Dis-moi que tu comprends
Que je suis l'homme de rien
Que je suis l'homme de rien

****

NOTES

(1) La "vapeur rose" s'inspire d'un article de John Bussey, publié à la une du Wall Street Journal, le 12 septembre 2001, intitulé "L'œil du cyclone: le voyage d'un homme à travers le désespoir et le chaos", et dans lequel il décrit les corps tombant du World Trade Center: "Après une chute de 80 étages, l'impact laissait des volutes de vapeur rose et rouge qui dérivaient au niveau du sol".

(2) La chanson partage son titre avec un roman de Jim Thompson, The Nothing Man (1954).

****

"Nous avons ré-enregistré Nothing Man, une chanson que j'avais depuis 94. Elle capturait la maladresse et l'isolement de la survie. 'Je ne me souviens pas de ce que j'ai ressenti... Je n'avais jamais pensé de mon vivant...' " (Songs)

****

NOTHING MAN


Lu 1193 fois