Bruce Springsteen
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Occasional Paper Series, décembre 2008

"C'est une sacrée chanson" : Une interview avec Bruce Springsteen



Greetings from State College, Pennsylvania.

Mark T. Kissling

****

Occasional Paper Series, décembre 2008
Je m'appelle Marc Kissling. Je suis maître de conférence en éducation à l'université Penn State. Je suis également le contributeur du numéro 40 de la revue Occasional Papers Series [de la Bank Street College of Education, New York], titré "Suis-je patriotique ?". Le sujet de ce numéro est d'aborder la complexité dans la façon dont nous réfléchissons au patriotisme et dont nous l'édictons, avec un regard particulier posé sur la façon dont les enseignants et les étudiants apprennent le patriotisme.

Quel est donc le lien entre Bruce Springsteen et l'interview que vous êtes sur le point d'entendre ?

A la mi-décembre 2008, j'ai passé deux jours au sein des Archives de Woody Guthrie - alors à New York, aujourd'hui à Tulsa (Oklahoma). Je travaillais sur un projet qui avait pour but d'étudier l'histoire de la célèbre chanson de Guthrie
, This Land Is Your Land, et notamment la façon dont les enseignants ont utilisé la chanson comme support scolaire pour enseigner le patriotisme, au cours des six dernières décennies, dans les écoles américaines.

Au cours de ce projet, Bruce s'est gracieusement prêté à une interview avec moi, dans sa maison du New Jersey, parlant de la façon dont il a appris la chanson, et de la raison pour laquelle il a commencé à la jouer au cours de ses concerts, au début des années 1980.


L'interview est tombée au milieu d'évènements quelque peu notables. Six semaines plus tôt, Barack Obama a été élu président pour son premier mandat. Dans les jours menant à l'élection, Bruce a joué quelques concerts pour la tournée Vote For Change, au cours desquels il a chanté This Land Is Your Land. Pendant l'interview, vous l'entendrez faire référence à un de ces concerts, à Philadelphie.

Cinq semaines après l'interview, Bruce - accompagné du légendaire chanteur folk Pete Seeger, et de son petit-fils, Tao Rodríguez-Seeger - a chanté This Land Is Your Land pour le concert inaugural We Are One du Président Obama, sur les marches du Lincoln Memorial. Présentant la chanson, Bruce a déclaré, "Nous aimerions que vous chantiez avec nous cette chanson, peut-être la plus grande chanson jamais écrite sur notre patrie". Puis, ils ont chanté une version de la chanson de Guthrie qui incluait les deux strophes souvent oubliées - particulièrement dans les manuels scolaires - qui contiennent, comme Bruce le mentionne dans cette interview, "une opinion politique radicale".

Je vous encourage à effectuer une rapide recherche sur Internet pour voir les paroles de Guthrie, notamment la version originale magnifiquement manuscrite, qui contient cette note en bas de page : "tout ce que vous pouvez écrire, c'est ce que vous voyez".

Merci pour l'écoute - et merci à Bruce d'avoir généreusement partagé son temps et ses pensées. Bonne interview !

Note : L'interview qui suit a été modifiée à cause de sa longueur pour une meilleure clarté.


Lu 73 fois